Koyasan (高野山)

Koyasan est une montagne sacrée située à 100 kilomètres au sud d'Osaka, à 1'000 mètres d'altitude.
Koyasan compte 800 moines pour 2'500 habitants.
C’est un lieu de pèlerinage bouddhiste reconnu, où les voyageurs se rendent pour effectuer une retraite religieuse ou spirituelle dans l'un de ses 120 temples ou monastères.
Il est possible de passer la nuit ou de prendre un repas végétarien dans certains monastères.
L’offre est inégale, certains proposant une expérience authentique, d’autres un package  très touristique.

Okuno-in

Okuno-in est un lieu de pèlerinage sacré.
C’est un immense cimetière, comptant près de deux-cent mille pierres tombales de samouraïs, de personnalités et de gens ordinaires, sous une forêt de cyprès centenaires.
Au cœur du cimetière se trouve le Toro-do, le temple des lanternes.
Près du Toro-Do se trouve le Gobyo, le mausolée de Kobo Daishi, l'un des fondateurs au IXe siècle du culte bouddhique

Kongobu-ji

Kongobu-ji est un des principaux temples bouddhistes situé au sommet du mont Koya.
Datant du XVIe siècle, il est issu du regroupement de plusieurs temples.
Certains bâtiments sont réservés aux moines pour leurs méditations, d’autres accessibles au public, abritent des peintures magnifiques.
Ne manquez pas Banryutei, le plus vaste jardin de pierre du Japon, où 140 pierres de granit sont agencées sur plus de 2'300m²

 

+352 671 506 613